About

Unity, interface utilisateur d’Ubuntu au début privilégiée pour les netbooks est maintenant utilisée par défaut depuis Ubuntu 11.04. J’ai personnellement découvert cette nouvelle interface a l’occasion du changement d’OS sur mon EeePC T91.

Assez critiquée, notamment pour la difficulté d’accessibilité, configuration et personnalisation, l’interface Unity s’avère cependant très pratique et intéressante pour les petits écrans (lanceur auto-hide, global menu à la façon OSX…). Ainsi, bien que peu configurable a première vue, j’ai décider de continuer avec cette interface en cherchant à l’optimiser.

Je m’efforcerai donc de faire partager les recherches que j’ai effectuées pour rendre cette interface agréable et fonctionnelle en les regroupant ici. Ce blog étant centré sur le EeePC T91 Multitouch il pourra tout de même intéresser les simples utilisateurs d’Unity et/ou possesseurs de netbook (tactile ou non).

#1 Premier lancement

Au premier démarrage d’Ubuntu 11.04 avec l’interface par défaut, un problème se présente : Unity ne se lance pas.
Travailler a l’aveugle n’étant pas très agréable, je vous conseille d’éteindre votre netbook et de redémarrer en interface ‘Ubuntu classique’ : choisir en bas de l’écran au moment de taper le mot de passe. C’est a ce moment qu’un second problème saute aux yeux, celui de la résolution qui sera traité dans post suivant. Du coté du tactile, tout fonctionne directement sans problème.

Cette ligne de commande permet de voir ce qui gène le lancement d’Unity

/usr/lib/nux/unity_support_test -p

Voici ma réponse actuelle :

Et pour ne pas mentir je ne me rappelle plus où étaient les un ou deux no qui renvoyaient une réponse négative à ‘Unity supported’
(Toute information sur cette partie est la bienvenue)
Je ne peut donc pas aider a la résolution de ces disfonctionnements qui n’est peut-être pas nécessaire : en effet, certains problèmes d’Unity amèneront a l’installation d’Unity 2D qui n’en a pas besoin.

#2 Pilote de carte graphique (Poulsbo)

Au lancement d’Ubuntu Classique, on se rend compte d’un problème de résolution, a mon souvenir les écritures sont grosses, floues, les fenêtre dépassent sur le coté…

On est alors tenté d’aller simplement dans les paramètres systèmes changer la résolution de l’écran : impossible, elle est bloquée a 800X600.
Il suffit donc d’installer le bon pilote pour la carte graphique de notre EeePC : un modèle un peu spécial, le GMA500 (Poulsbo).

Il existe plusieurs drivers, celui de base pouslbo n’est plus supporté par Ubuntu 11.04, il faut installer le driver EMGD.

Voici les quelques lignes de commande nécessaires :

sudo add-apt-repository ppa:gma500/emgd sudo apt-get update sudo apt-get install xorg-emgd emgd-dkms emgd-xorg-conf sudo emgd-xorg-conf

On peut alors maintenant changer la résolution dans les réglages. Lancer le dash (touche windows), taper dans la barre de recherche display et cliquer sur la réponse (Écrans). La résolution de notre écran est 1024×600 (16:9) !

#3 Installer Unity 2D

Lorsque Unity se lance, les effets 3D marchent bien mais la qualité graphique n’est pas au rendez vous : launcher, global menu & dash sont flous, de mauvaise qualité… Ce bug est apparemment déjà connu, si quelqu’un trouve une solution je suis preneur ! Je vous propose à défaut d’installer Unity 2D.

sudo add-apt-repository ppa:unity-2d-team/unity-2d-daily sudo apt-get update sudo apt-get install unity-2d

Il suffit maintenant de sélectionner ‘Unity 2D’ au démarrage.

#5 Créer un lanceur permanent

Pour ajouter un lanceur dans le Launcheur il suffit normalement soit de faire glisser une application ou un lanceur créé depuis le bureau vers celui ci, soit de faire un clic droit sur une application déjà ouverte et de cliquer sur « Conserver dans le lanceur ».

Cependant il arrive que ce nouveau lanceur ne réapparaisse pas après un redémarrage ou n’ai pas l’icône voulu (problème rencontré lors de l’ajout d’un lanceur créé depuis un clic droit sur le bureau : « Créer un lanceur… »)

Voici donc la méthode pour ajouter un lanceur personnalisé manuellement.

  • Créér le fichier du lanceur
     
  • Les raccourcis (qui servent de lanceurs) vers les applications sont stockés dans /usr/share/applications/ sous forme de fichiers *.desktop
    Lorsque une application est ajoutée comme lanceur permanent, le système utilisera le fichier approprié de ce dossier sauf si il existe un fichier du même nom dans ~/.local/share/applications/
    On évitera donc de modifier les fichiers de /usr/share/applications/.

    Pour créer un nouveau lanceur on peut donc partir d’un fichier déjà existant et le modifier, dans ce cas on copiera ce fichier dans ~/.local/share/applications/ et on le modifiera avec gedit ou directement créer un fichier vierge (utiliser seulement la seconde commande).

    cp /usr/share/applications/toto.desktop ~/.local/share/applications/
    sudo gedit ~/.local/share/applications/toto.desktop

    Le modèle de base d’un fichier pour un lanceur est le suivant

    [Desktop Entry]
    Encoding=UTF-8
    Name=Nom du lanceur 
    Comment=Commentaire 
    Exec=Commande à exécuter 
    Terminal=false 
    StartupNotify=true 
    Type=Application
    Icon=Icone 
    OnlyShowIn=GNOME;Unity;Unity-2d
  • L’ajouter aux favoris d’Unity
     
  • Il faut ensuite ajouter ce lanceur aux « favoris » pour qu’il apparaisse automatiquement au démarrage. Pour cela il suffit d’aller dans le dossier contenant le fichier (Ctrl+H dans nautilus pour afficher les fichiers cachés) et de le faire glisser dans le Launcher.

    En cas de problème sous Unity 2D les favoris sont accessibles par gconf-editor (Exécuter une commande : Alt+F2), dans /desktop/unity-2d/launcher : Double cliquer sur « favorites », cliquer sur Ajouter et entrer le nom du fichier .desktop

  • Remarques
     
  • – Le nom du lanceur qui s’affichera sera celui de la rubrique Name[fr] ou Name[fr_FR] si elle existe ou celui de Name à défaut.

    – Les icones par défauts sont dans les sous-dossiers de /usr/share/icons/Humanity/, si vous voulez utiliser une icône s’y trouvant il suffit d’écrire le nom de l’icône sans extension dans la rubrique Icon

    #6 Les quicklists

    Les quicklists sont des sous-menus des lanceurs du Unity Launcher accessibles par un clic droit sur le lanceur concerné. Elle n’existent pas de bases et doivent être créées.

    La démarche est la même que pour la création d’un lanceur permanent (voir post précédent) sauf qu’il faut rajouter quelques lignes au fichier. Voici le modèle d’un fichier de base d’un lanceur avec quicklist

    [Desktop Entry]
    Encoding=UTF-8
    Name=Nom du lanceur 
    Comment=Commentaire 
    Exec=Commande à exécuter 
    Terminal=false 
    StartupNotify=true 
    Type=Application
    Icon=Icone 
    OnlyShowIn=GNOME;Unity;Unity-2d
    
    X-Ayatana-Desktop-Shortcuts=Raccourci1;Raccourci2;Raccourci3 
    
    [Raccourci1 Shortcut Group]
    Name=Nom du raccourci 1 
    Exec=Commande à exécuter 
    TargetEnvironment=Unity;Unity-2d
    
    [Raccourci2 Shortcut Group]
    Name=Nom du raccourci 2 
    Exec=Commande à exécuter 
    TargetEnvironment=Unity;Unity-2d
    
    [Raccourci3 Shortcut Group]
    Name=Nom du raccourci 3 
    Exec=Commande à exécuter 
    TargetEnvironment=Unity;Unity-2d

    Les quicklists sont supportées sous Unity 2D depuis la version 3.8.6 : une mise a jour des paquets relatifs a unity-2d sera peut être nécessaire.

    Voici deux listes des quicklists les plus intéressantes.

    Il existe aussi une interface graphique pour gérer vos quicklists :
    Unity Launcher Editor